Le mystère du crucifix de Cray

2 août 2015 par

Nous nous sommes longuement posé la question, dans la chapelle de Cray, sur cette croix portant ce qui nous paraissait être une femme (le crucifix est accroché haut sur le mur !). Il est vrai, les traits du visage semblent féminins et elle porte une tunique. Remarque : dans l’iconographie orientale (Byzance notamment), le Christ en croix est toujours représenté vêtu d’une tunique, alors qu’en occident, on le connait presque nu.

Mais s’il s’agit bien d’une femme, voici ce qu’a donné une petite recherche sur cette vierge martyre crucifiée.

Une première martyre est « bien » connue : c’est sainte Wilgeforte. Celle-ci aurait refusé les avances d’un roi païen invoquant Dieu pour qu’il la rende laide. Résultat : elle devint barbue. Le roi, furieux, la fit crucifier. Une statue en bois de sainte Wilgeforte se trouve à Beauvais, dans l’église Saint Etienne. Mais bon, je crois que ce n’est pas elle, puisque la vierge de Cray semble glabre.

reproduction d’une statue en marbre de santa Giulia, réalisée par les frères Carra, exposée au monastère san Salvatore - santa Giulia

reproduction d’une statue en marbre de santa Giulia, réalisée par les frères Carra, exposée au monastère san Salvatore – santa Giulia

Plus probablement, il pourrait s’agir de sainte Julie, dite sainte Julie de Corse. Celle-ci, jeune chrétienne, native de Carthage, devenue esclave après le sac de la ville par les Vandales, fut achetée par un Syrien qu’elle servit avec zèle. Elle suivit son maître parti pour la Gaule. Au cours du voyage, ils firent escale près de Nonza, en Corse. Là, le gouverneur local la fit enlever, et comme elle refusait de célébrer une fête païenne, elle fut frappée, fouettée puis crucifiée. Ses restes furent plus tard transportés à Brescia, dans le nord de l’Italie, où elle est vénérée (il existe d’autres version du martyre de sainte Julie).

Mais il s’agit peut-être encore d’une autre sainte martyre, c’est possible. Mais en réalité, il semble qu’il y ait eu peu de saintes crucifiées.

Cela étant dit, on peut s’étonner de la présence de ce crucifix à Cray, qui n’est pas sur le chemin de la Corse jusqu’à Brescia !

 

 

 

 

 

 

icon-car.pngKML-LogoFullscreen-LogoQR-code-logoGeoJSON-LogoGeoRSS-LogoWikitude-Logo
Eglise de Cray

chargement de la carte - veuillez patienter...

Eglise de Cray 46.568509, 4.520509 Eglise de Cray

One Response to Le mystère du crucifix de Cray

  1. Pique-Nique | Le Chevabignien le 2 août 2015 à 18 h 04 min

    […] A propos de l’église, une curiosité : on y trouve un petit ex-voto (?) en argent représentant une femme crucifiée. Grâce aux recherche de notre ami Gérard S., nous en savons un peu plus sur cette rareté. A lire ici. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 3 =

*