Compte-rendu de l’Assemblée Générale – 30/12/2010

FOYER RURAL DE CHEVAGNY SUR GUYE

ASSEMBLEE GENERALE

30 DECEMBRE 2010

Etaient présents :

Christine CONRY, Annick RICHARD, Pam BRAZIER, Jean BELL, Marie-Odile MARBACH, Hélène ZUCCHETTA, Maurice GUIGUE, Gérard SCHEMBRI, Suzanne ALIX, Josette GUIGUE, Sophie MARITORENA, Marie-José SCHEMBRI, Isabel FALCONER, Marie-Rose WEIL, Gérard WEIL.

Ordre du jour :

  • rapport moral du Président
  • comptes financiers présentés par la Trésorière
  • élection du bureau (par tiers)

BILAN 2010 PRESENTE PAR LE PRESIDENT

G. W. mentionne le dynamisme du foyer et la forte participation de ses membres lors des manifestations organisées et à l’occasion des réunions comme celle du jour. Il en est très heureux et souhaite voir ce mouvement se poursuivre pour les années suivantes.

Il rappelle les manifestations de l’année :

1 – LE CONCERT DES CHORALES LE 2 MAI

Trois chorales étaient présentes : les Allemands de Ultraschall, Ad Libitum de Blanzy et Flora Musea de Montceau.

Il faut regretter la faible participation du public payant (prix des places : 10 €)

La soirée a occasionné un déficit de 214,38€ (cause : faible participation et coût de la réception des Allemands, malgré la gratuité du gîte par la commune).

2 – LA MARCHE DE L’ASCENSION LE 13 MAI

Marche sur le thème des églises romanes.

A noter une forte participation du public : près de 300 personnes (droit d’entrée : 3 €), grâce à l’appui de l’Association Mille Chemins Faisant. Les marcheurs ont souligné la qualité de l’accueil (cette marche figurerait parmi leurs préférées).

Bilan financier : bénéfice de 471,06 €.

3 – LA MARCHE NOCTURNE DES LAMPIONS LE 13 JUILLET

4 – LE PIQUE-NIQUE SURPRISE DU 1er AOUT

Moment de détente très agréable dans les jardins des nouvelles habitantes de Chevagny, Monika et Natalie, qui nous ont accueillis très sympathiquement en offrant le café. Un orage malheureusement a écourté l’après-midi.

5 – CHEVAGNY PARTAGE SES PASSIONS LE 15 AOÛT

Cette manifestation a demandé de nombreuses réunions préparatoires et un gros travail de préparation pour la création d’un nouveau matériel de fléchage. Le Président souligne le très fort engagement des membres de l’association  (voir plus loin un chapitre particulier sur ce 15 août).

Bilan financier : bénéfice de 45,26 €. (pas de droit d’entrée)

6 – BOURSE AUX PLANTES DU 3 OCTOBRE

7 – LE REVEILLON DU 31 DECEMBRE.

BILAN FINANCIER PRESENTE PAR LA TRESORIERE

S.A. rappelle les chiffres cités pendant le rapport du Président. Les trois animations ayant donné lieu à dépenses et recettes représentent un solde positif de 301,94 €.

Il faut retrancher les dépenses hors animations (investissement : la photocopieuse / dépenses diverses : papier, encre…/ participations diverses), soit 712,65 €.

Le bilan de l’année s’établit donc à – 410,74 €, financé sur le solde positif de l’année précédente.

L’actif de l’association est arrêté au 31 décembre à :

+ 405,57 € sur le compte courant

+ 5451,42 € sur le livret A.

Le Président conclut le rapport de la Trésorière en constatant que les finances de l’Association sont saines et remercie la Trésorière de son travail.

ELECTION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Le Président rappelle le principe : l’Assemblée Générale, réunie ce jour,  élit un Conseil d’Administration (dans les faits, confondu avec le Bureau pour éviter le formalisme administratif), qui lui-même élira par la suite le Président et les autres membres du Bureau. Il fait appel aux bonnes volontés, sachant que lui-même a souhaité prendre du recul pour laisser la place à de nouvelles bonnes volontés, et que Suzanne Alix demande à être déchargée de la responsabilité des comptes.

Après échanges divers, le nouveau Conseil est désormais constitué de :

Gérard Weil, Suzanne Alix, Michel Conry, Josette Guigue, Hélène Zucchetta, Michel Rochefort et de Jean Bell, Sophie Maritorena et Gérard Schembri, nouveaux élus.

Ce Conseil se réunira prochainement pour élire le Président et les autres membres du Bureau.

QUESTIONS DIVERSES

Le Président a souhaité revenir sur le 15 août, en dressant les points positifs et les points négatifs, afin de permettre une décision de reconduite – ou non – de cette manifestation. Ont ainsi été soulignés au cours d’un tour de table :

Les points positifs :

  • le caractère social et culturel
  • une ambiance sympathique et chaleureuse
  • le désir des participants de revenir (souligné par Annick Richard)
  • la capacité à rebondir et la cohésion du foyer rural, confronté à un projet de grande ampleur
  • l’originalité de la manifestation qui sort de l’ordinaire
  • chacun peut y participer à sa juste mesure et y apporter ses idées ; il y a de la place pour toutes les bonnes volontés

Les points négatifs :

  • les participants du Foyer Rural, pris par leurs tâches, ne profitent pas des activités proposées
  • un effort pourrait être fait pour que la nourriture proposée soit plus originale (gommer l’aspect « frites-merguez »)
  • il faut être attentif à ne pas tomber dans l’aspect trop mercantile de certaines propositions
  • le public a semblé parfois un peu dérouté et perdu (c’était notre choix, il conviendrait de l’infléchir).

Il est aussi rappelé que lors de la réunion organisée dans l’immédiat « après 15 août », il avait été souhaité, tout en affermissant le caractère convivial et chaleureux :

  • pour les formes « spectacle » (par exemple : le chant folk ou les contes et récits) : de les planifier dans la journée et d’annoncer au public ce programme,
  • de renforcer les ateliers permettant la participation du public (exemples : la chanson avec Claudine ou l’atelier d’écriture°)
  • d’ouvrir des débats ou tables rondes avec des personnes compétentes face au public intéressé.

Les questions posées seront les suivantes :

  • quel est le bon « format » de cette animation : faut-il la développer ou au contraire freiner ?
  • comment éviter le piège du mercantilisme ? (Pam cite l’exemple anglais des exposants payant une redevance au mètre linéaire).
  • Comment transformer de simples « badauds » en participants actifs ?
  • Comment mixer un public venant pour une activité spécifique (exemples : un débat sur le bio à 11 heures ou des contes pour enfants à 16 heures) et un public de « badauds » (sans aspect péjoratif) venu se promener et découvrir…  et comment en faire la communication ?

Le positif l’emportant, cette manifestation aura lieu en 2011, des réunions seront très vite programmées.

L’ordre du jour étant épuisé, le Président a levé la séance.

Par | 2011-01-07T15:35:39+00:00 30/12/2010|Foyer Rural|